Saison du renouveau 2020


Chères amies, Chers amis,

Que de bouleversements pour les danseuses et danseurs depuis six mois ! Nous sommes plus que jamais conscient(e)s des difficultés que traverse notre communauté.

Ainsi, pour la campagne d’adhésion 2020-2021, nous offrons plus de flexibilité en matière de renouvellement, ainsi qu’une réduction des frais de cotisation pour celles et ceux qui ont particulièrement souffert des répercussions de la pandémie de la COVID-19.

Offre de renouvellement pour celles et ceux dont l’adhésion est échue
Si votre adhésion est échue depuis le 31 août 2019, faute de paiement des cotisations pendant plus de deux années consécutives, nous vous offrons la possibilité de redevenir membre du CRTD sans perdre les crédits de vos précédentes périodes successives d’adhésion. Pour ce faire, vous avez jusqu’au 30 septembre 2020 pour payer rétroactivement vos cotisations (années 2017/2018, 2018/2019 et 2019/2020) en plus des frais de retard de 25 $. Informez-vous auprès du bureau du CRTD qui couvre votre région.
 
Réduction des frais d’adhésion pour l’année 2020-2021
Aux fins de calcul de vos frais d’adhésion, si vous vous situez dans la tranche de revenus la moins élevée, vous ne payez que 50 $ cette année, au lieu de 75 $. Si vous vous situez dans une tranche de revenu plus élevée, et faites aussi face à des difficultés financières, veuillez communiquer avec nous.

Paiement par versements
Les membres qui éprouvent des difficultés financières peuvent demander le paiement de leur cotisation par versements. N’hésitez pas à contacter le CRTD afin d’en discuter.
 
Le moment n’a jamais été aussi propice pour envisager de développer ses compétences au-delà du domaine de la danse et pour trouver éventuellement un travail parallèle susceptible de vous soutenir en ces temps difficiles. 

Si vous ne l’avez pas encore fait, renouvelez votre adhésion dès aujourd’hui. Vous pouvez le faire aisément en ligne au www.dtrc.ca/french ou en appelant le 1 800 667-0851, ou encore, pour les francophones, en envoyant une demande par courriel à bureauqc@crtd.ca. Il nous fera plaisir de vous assister.

De tout cœur avec vous, 
 
 
Kristian Clarke
Directeur général
Centre de ressources et transition pour danseurs

Victoria Mata - saison du renouveau : récit


Chorégraphe et danseuse vénézuélo-canadienne, Victoria Mata a choisi une carrière parallèle en thérapie par les arts expressifs, domaine qu’elle étudie au Create Institute. Elle a travaillé pour des chorégraphes de renommée internationale et présenté son répertoire dans tous les pays du continent américain, tout 
en étant cofondatrice de nombreux collectifs artistiques communautaires.

« Le Centre de ressources et transition pour danseurs a changé ma vie de nombreuses façons. Lorsque j’ai obtenu une maîtrise en danse contemporaine de l’Université York et me suis lancée dans le milieu professionnel, je me suis tournée vers le CRTD pour recevoir des conseils en matière de carrière. Six ans plus tard, passionnée par les arts expressifs et par l’idée de se servir des arts pour transformer le rapport au traumatisme, j’ai à nouveau fait appel au CRTD pour demander une bourse de recyclage professionnel et une bourse de subsistance, afin d’entamer des études en vue d’une carrière parallèle comme thérapeute par les arts expressifs. Lorsque ma candidature a été acceptée, j’ai pleuré. J’ai senti que je faisais partie d’une communauté qui me soutenait et croyait en moi. Je suis extrêmement reconnaissante envers les alliés, défenseurs, employés et bénévoles du CRTD d’avoir rendu tout cela possible. »

Maryse Damecour - saison du renouveau : récit


Après des études en sociologie (Université Laval), Maryse Damecour complète une formation à l’École de danse de Québec. Elle a ensuite œuvré pendant plus de 10 ans en danse et en théâtre physique. Une blessure récurrente a eu raison de sa carrière de danseuse.

« Le point chaud est arrivé lors d’une rechute en 2016, lorsque j’ai compris que c’était fini. Mon corps m’a dit “arrête, sinon je vais me briser”. »

En plus d’avoir profité des services d’orientation de carrière, Maryse a bénéficié de l’accompagnement du CRTD dans ses démarches auprès de la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité au travail (CNESST). Ces actions visaient non seulement la reconnaissance de sa lésion professionnelle, mais également l’accès au programme de réadaptation professionnelle, droit prévu par la Loi. En cette période de turbulence, Maryse se souvient que d’avoir pu compter sur le soutien rapide du CRTD a été des plus percutants.

« Parise avait déjà fait ces démarches [auprès de la CNESST] avec d’autres danseur(-euse)s, et elle m’a vraiment bien expliqué ce qui allait se passer. De connaître ce chemin à l’avance m’a rassurée. »

Pour Maryse, tout ce processus impliquait l’arrêt complet de sa carrière en danse.  Comme tous les danseur(-euse)s qui se présentent à la porte du CRTD, elle a toujours eu l’intention de rester active et de contribuer positivement à la société. L’appui conjoint du CRTD et de la CNESST lui ont permis de poursuivre son parcours professionnel.

Maryse Damecour est présentement étudiante au Doctorat en psychologie à l’Université du Québec à Montréal et elle danse encore pour le plaisir. 

Karen Andrew : récit

J’ai reçu ma première bourse en 2009, qui m’a permis de faire une formation Intensive Mat PlusMC (IMP) de STOTT PILATESMD, complétée en 2018 par la formation Intensive Reformer (IR). Cet enseignement a grandement favorisé mon activité subséquente de facilitatrice de mouvement et de coach auprès des client-e-s avec qui je travaille désormais sur une base régulière, les aidant et les encourageant tout au long de leur cheminement individuel pour devenir plus fort-e-s et en meilleure santé.

Après avoir renoncé à être propriétaire des studios de danse Aurora Live Inc., j’ai créé un nouveau studio de mouvement mobile (www.movementeternal.com) qui me permet d’offrir des cours et des ateliers dans de multiples formes de mouvement et dans de nombreux lieux, apportant plus commodément le plaisir du Pilates, de la danse et de bien d’autres manières de bouger à une clientèle variée.

Bien que je n’aie tout d’abord pas envisagé de transformer ma formation Pilates en approche de guérison et en démarche thérapeutique, il m’est clairement apparu qu’une connaissance et une formation approfondies dans le domaine seraient bénéfiques à ma clientèle, me donnant davantage d’outils et de ressources lorsque certaines de ces personnes en auraient particulièrement besoin.

Mes dernières activités entrepreneuriales m'ont maintenant conduit à la création d'iamKHAY Live Music Entertainment, qui me permet de fusionner ma passion pour la performance et le divertissement en direct avec mon amour des affaires. Cherchant continuellement des moyens de développer ma marque, iamKHAY Live Music Entertainment propose des expériences musicales en direct personnalisées, raffinées et intimes pour des événements spéciaux aux client(e)s privé(e)s et professionnel(le)s.

La formation professionnelle que j'ai reçue (et que je continue de recevoir) a été rendue possible grâce à la générosité et à l'aide du CRTD.Toutes les compétences que j’ai acquises grâce à ma formation commerciale m’ont mis sur la voie de devenir une fière entrepreneure. Pouvoir fusionner mes expériences variées et créer une entreprise et une marque dont je suis fière est le résultat direct de l'aide que j'ai reçue du CRTD tout au long du processus.

Karen Andrews – membre depuis 2005
Entrepreneure, enseignante et danseuse, Karen Andrews, formée en ballet, jazz et claquettes, a été à l’affiche d’innombrables productions durant sa carrière, de West Side Story au Festival de Stratford aux spectacles de Broadway primés comme Ragtime. Nourrissant continuellement sa vie et sa carrière artistiques, notamment par des études commerciales et l’enseignement des arts, elle est passée de propriétaire des studios de danse Aurora Live Inc. à la création d’un studio de danse mobile (www.movementeternal.com) qui lui permet d’offrir des classes et des ateliers dans des lieux variés.
 
« Ma carrière d’artiste a connu bien des rebondissements et je suis très consciente du rôle positif que mon amour de la danse y a joué. Je continue à nourrir chaque aspect de ma vie et de ma carrière artistique par le biais de formations continues en affaires, enseignement des arts, expérience de scène et enseignement. Grâce au CRTD, j’ai reçu les outils nécessaires pour amorcer ma transition et un soutien indéfectible tout au long du processus. »

Daelik Hackenbrook : récit


Daelik Hackenbrook : J’ai consacré plus de 25 ans de ma vie à la danse et j’ai contribué au milieu de la danse canadien comme danseur, chorégraphe, enseignant ainsi que codirecteur artistique de MACHiNENOiSY Dance Society. En début de carrière, j’ai surtout été interprète pour plusieurs chorégraphes canadiens, notamment Peter Bingham d’EDAM. Parallèlement à mon travail de danseur, j’ai commencé à créer et à danser dans mes propres créations : la décision de me concentrer principalement sur mes propres œuvres s’est concrétisée en 2002, lors de la fondation de MACHiNENOiSY (codirigée par Delia Brett depuis 2006).

Être artiste de la danse fut un aspect essentiel et gratifiant de ma vie adulte pendant près de trente ans et lorsque j’ai réfléchi à ce que je voulais faire au terme de cette carrière, je savais que j’aurais besoin d’y trouver un épanouissement comparable. Le choix était aisé : je m’intéresse au bien-être des chiens depuis de nombreuses années et j’ai choisi de devenir entraîneur de chiens et spécialiste du comportement canin.

Je n’ai pas suivi le parcours de recyclage institutionnel typique : des recherches dans le domaine du comportement canin m’ont montré qu’il n’existait pas de formation à temps plein pour réaliser mon projet professionnel. Avec l’aide du CRTD, j’ai donc élaboré une combinaison de cours à temps partiel à l’Académie internationale d’éducation canine (International Academy of Canine Trainers), de mentorat dans une garderie canine et de bénévolat dans le cadre du programme de bien-être canin de la SPCA de Vancouver. Ces deux dernières activités m’ont permis d’acquérir sur le terrain des outils pratiques de travail avec une variété de chiens. Les cours menant à une certification de l’Académie d’éducation canine combinaient théorie sur l’entraînement canin, conception de séances d’éducation, mise en marché et démarrage d’entreprise, ateliers pratiques de prise en charge et d’entraînement sans risques, consultations avec de véritables clients pour évaluer les chiens aux problèmes de comportement, ainsi que développement de programmes d’entraînement spécifiques aux besoins de chaque chien.

Mon objectif à court terme est de mettre sur pied ma propre entreprise de services de bien-être canin, comme la promenade, la garde ainsi que l’entraînement de chiens. Ma vision à long terme comprend la création d’un refuge où je pourrai accueillir, secourir, réhabiliter, et faire adopter des chiens.

Membre depuis 1998, Bourse d’exploration de carrière, Bourse de recyclage professionnel et Bourse de subsistance ETP-II.

Danseur et créateur canadien, Daelik Hackenbrook aspire à mettre sur pied sa propre entreprise de services de bien-être pour les chiens en obtenant un diplôme de spécialiste du comportement canin grâce aux cours offerts par l’Académie internationale d’éducation canine. Au terme d’une brillante carrière de 25 ans en danse, il souhaitait faire une transition vers une profession susceptible de lui apporter un degré d’épanouissement comparable à celui que lui avait apporté son expérience d’artiste de la scène.

Centre de ressources et transition pour danseurs (CRTD) – fondé en 1985

Soutenir les danseurs dans les diverses phases de transition, qu’ils soient en début de carrière, à mi-carrière ou en période de retrait.