Samantha-Jane Gray

« Le CRTD est un réseau de personnes extraordinaires qui guident et apprennent beaucoup aux jeunes danseurs, et je suis fière de faire partie de cette communauté. »


Extrait de 25 Transitions © 2011 Dancer Transition Resource Centre. Photo : Michael Slobodian.

Lieu de naissance : Johannesburg, Afrique du Sud
Formation principale : Programme de danse professionnelle Arts Umbrella
Participé à on the MOVE/Danse TRANSIT : 2009
Actuellement : avec le Ballet-théâtre atlantique du Canada

Jusqu’à l’âge de 20 ans, j’ai dansé dans un studio de danse tout en étudiant pour obtenir ma licence en droit en Afrique du Sud, et je trouve incroyable de me retrouver ici, à 25 ans, à danser au Ballet-théâtre atlantique aux côté d’artistes extraordinaires. 

Je savais que j’aimais la danse, mais venant d’une famille de médecins, ingénieurs, analystes financiers et comptables, je n’avais jamais vraiment envisagé la danse comme une carrière possible, jusqu’à ce que mon professeur me demande si je pensais poursuivre des études en danse après le secondaire. J’ai examiné plusieurs options et ai choisi une école à Johannesburg, ce qui me permettait de passer les trois années suivantes à étudier le droit et la danse tout en limitant les dépenses. Je pense que mes parents espéraient que je serais attirée par autre chose, mais lorsque j’ai obtenu mon diplôme, mon enthousiasme pour la danse était toujours aussi fort. Alors, comme promis, pour mes 21 ans, j’ai eu comme cadeau d’anniversaire : un billet d’avion, une carte de crédit sur le compte de mes parents, une fête d’au-revoir, et un accompagnement jusqu’à l’aéroport avec une valise qui contenait tout le nécessaire pour les quatre années à venir. 

J’ai voyagé et passé des auditions, avec l’aide de mes parents, mes amis et ma famille élargie, et ai fini par trouver la formation qui me convenait – le programme de mentorat de Ballet BC. J’ai été acceptée au programme et, grâce à des amis de mes parents qui vivaient à Vancouver à ce moment, j’ai pu rester à Vancouver et commencer une formation en enseignement de Pilates en attendant que le programme débute. Le jour où j’ai eu mon visa, j’ai aussi eu un appel de Ballet BC m’informant que le programme avait dû être annulé pour des raisons de financement. Je me suis alors retrouvée dans une situation difficile, car il était trop tard pour auditionner ailleurs. Cela a été l’occasion de ma première expérience avec le CRTD – ils m’ont aidée à trouver une réponse à mes problèmes, et finalement, Artemis Gordon m’a généreusement accordé une place dans son programme de danse professionnelle de 3e cycle. 

Tout au long de ces deux années d’études intenses et transformationnelles, j’ai eu des entretiens réguliers avec le CRTD. Nous discutions de ce qu’est la vie d’une danseuse pigiste, de la façon d’équilibrer classes, répétitions et contrats temporaires, de la manière d’aborder les chorégraphes, de la complexité des taxes et impôts, et très important, de la nécessité de mieux connaître la communauté de la danse à Vancouver. Le CRTD est un réseau de personnes extraordinaires qui guident et apprennent beaucoup aux jeunes danseurs, et je suis fière de faire partie de cette communauté. 

Centre de ressources et transition pour danseurs (CRTD) – fondé en 1985

Soutenir les danseurs dans les diverses phases de transition, qu’ils soient en début de carrière, à mi-carrière ou en période de retrait.