Pamela Grundy - Coordinatrice au développement

Ma passion de toujours pour l’histoire a peu à peu rejoint mon intérêt pour la danse et j’ai commencé à axer mes propositions sur des projets intégrant les deux disciplines.


Extrait de 25 Transitions © 2011 Dancer Transition Resource Centre. Photo : Randy Glynn.

Lieu de naissance : Windsor, Ontario
Formation principale : Judy Jarvis, Danny Grossman, Eric Hyrst, Don Farnworth
A dansé avec : Danny Grossman Dance Company, Judy Jarvis Dance and Theatre Company, Randy Glynn Dance Project
Reconversion en : gestion muséale et conservation
Actuellement : Coordinatrice au développement, Dance Collection Danse

J’appartiens à ce groupe unique de danseurs dont la carrière s’étend sur deux époques distinctes de répétitions en pantalons pattes d’éléphant, et je suis très chanceuse. J’ai rarement été blessée en 33 ans. J’ai travaillé avec des personnes intelligentes et créatives et ai voyagé dans de nombreux pays en faisant ce que j’aimais le plus. J’ai été interprète pendant une grande partie de ma carrière, puis codirectrice artistique de la Danny Grossman Dance Company, qui offrait un contexte travail exceptionnel.

Toute jeune, j’étais fascinée par les histoires de famille, les albums photos, les lettres et autres souvenirs marquants des générations passées. Lorsque nous partions camper en famille, nous visitions de nombreux musées et sites historiques à travers l’Amérique du Nord. Des minuscules collections d’objets excentriques en bord de route jusqu’au Smithonian - nous les avons tous vus ! Bien plus tard, au cours de mes tournées internationales en tant qu’interprète, j’ai eu l’occasion de découvrir de nombreux grands musées et galeries du monde entier. 

Ma passion de toujours pour l’histoire a peu à peu rejoint mon intérêt pour la danse et j’ai commencé à axer mes propositions sur des projets intégrant les deux disciplines, comme par exemple remonter des œuvres classiques canadiennes et documenter une collection des œuvres de Grossman. Pour accompagner la dernière saison, j’ai organisé une grande exposition de costumes, décors, images et bibelots de la compagnie

J’ai réalisé la force de mon intérêt pour la préservation de l’histoire par les collections et les expositions, et ai décidé de suivre une formation professionnelle. Donc, à 57 ans et après 34 ans loin de l’université, j’ai laissé mon mari et mes deux enfants (je revenais toutes les fins de semaine !) pour aller suivre un programme d’études de troisième cycle en Gestion muséale et conservation au Collège Fleming à Peterborough. J’étais très stimulée par les discussions et débats, même si je dois admettre que passer laborieusement à travers la montagne des travaux qu’ils nous demandaient était un gros défi. 

J’ai obtenu mon diplôme en 2009 et ai eu la chance de décrocher un contrat lucratif, mon premier, avec le Musée de Nouvelle-Écosse, pour la recherche et la rédaction de nouvelles notices explicatives. Aujourd’hui, à DCD, mon intérêt personnel vient compléter naturellement leur mandat, et j’apprécie la flexibilité que m’offre un poste contractuel. 

J’ai le sentiment d’avoir évolué plutôt que d’avoir fait une transition de carrière. Comme si le fait d’élargir ma vision des choses m’avait permis d’accumuler des niveaux supplémentaires de compréhension. Je sais que rien de tout cela n’aurait été possible dans le généreux soutien du Centre de transition et ressources pour danseurs, auquel je serai éternellement reconnaissante. Et vive l’apprentissage tout au long de la vie.

Centre de ressources et transition pour danseurs (CRTD) – fondé en 1985

Soutenir les danseurs dans les diverses phases de transition, qu’ils soient en début de carrière, à mi-carrière ou en période de retrait.