Moira Merrithew - Directrice générale, Éducation, pour Merrithew Health & Fitness™

À ce moment, à ma connaissance, il n’y avait aucune méthode de conditionnement spécifique pour les danseurs - et j’avais le sentiment qu’il y avait un grand fossé entre être blessé et avoir la forme physique requise pour danser sur scène.


Extrait de 25 Transitions © 2011 Dancer Transition Resource Centre. Photo: STOTT PILATES® photography © Merrithew Corporation.

Lieu de naissance : Peterborough, Angleterre
Formation principale : École du Ballet Rambert, École de Ballet Russe
A dansé avec : The Toronto City Ballet
Reconversion en : Pilates
Actuellement : Directrice générale, Éducation, pour Merrithew Health & Fitness™

Le ballet est devenue une constante dans ma vie dès que j’ai commencé à prendre des leçons à l’âge de 5 ans aux Bermudes. À 15 ans, j’ai eu la chance d’être acceptée à l’École de ballet Rambert, en Angleterre. J’ai donc quitté les Bermudes - où j’étais déjà connue comme danseuse - pour Londres, où je n’étais plus qu’une parmi de très nombreux danseurs talentueux. C’était toute une expérience d’apprentissage pour une fille venant d’une petite île. J’ai rapidement eu une offre de poste au Toronto City Ballet ; c’était une petite compagnie mais nous dansions tout le temps. Et c’était tout ce qui m’importait. 

Finalement, j’ai dû dire au revoir à ce que je pensais être mon identité intrinsèque - la danse - à cause d’un problème chronique à un pied. Au cours de ma dernière année de danse, j’ai rencontré mon mari, Lindsay Merrithew, qui étudiait à l’École Juilliard à New York et poursuivait une carrière de comédien. Des amis me mirent en contact avec Joysanne, qui démarrait un centre de transition pour les danseurs qui ne pouvaient plus danser. Mais je n’avais pas vraiment d’idées sur ce que serait ce prochain chapitre de ma vie. 

À ce moment, à ma connaissance, il n’y avait aucune méthode de conditionnement spécifique pour les danseurs - et j’avais le sentiment qu’il y avait un grand fossé entre être blessé et avoir la forme physique requise pour danser sur scène. J’ai entendu parler du Pilates - une méthode unique d’exercices que de nombreux danseurs à New York utilisaient justement pour cette raison. Grâce au soutien du CRTD, je suis allée à New York étudier avec Romana Kryzanowska dans le studio d’origine fondé par feu Joseph H. Pilates.

Lorsque Lindsay et moi sommes revenus à Toronto, nous avons ouvert un studio dans notre minuscule appartement. Karen Kain a été l’une de nos premières clientes. En collaboration avec divers thérapeutes, physiothérapeutes, et professionnels de la médecine sportive, nous avons disséqué ces exercices uniques et les avons reconnectés avec la formation d’origine, en une approche contemporaine, systématique et complète - la base de STOTT PILATES®.

Lorsque Toronto Life Fashion a publié un article sur Karen Kain et son utilisation de ce régime d’entraînement, nous avons été inondés de clients du jour au lendemain. Notre vie a changé instantément - et au milieu de tout cela, nous avons également eu deux beaux enfants, Olivia et Michael. 

Aujourd’hui, il y a plus de 100 centres d’entraînement STOTT PILATES dans le monde et plus de 30 000 étudiants ont été formés à cette méthode.

Centre de ressources et transition pour danseurs (CRTD) – fondé en 1985

Soutenir les danseurs dans les diverses phases de transition, qu’ils soient en début de carrière, à mi-carrière ou en période de retrait.