Martine Lamy - Professeur de ballet

Je me souviens que, adolescente, à l’École de Ballet du Canada, j’étais déjà très réaliste quant à la durée de la carrière que je pouvais avoir - j’espérais danser une vingtaine d’années, mais je savais que cela pouvait être beaucoup plus court.


Extrait de 25 Transitions © 2011 Dancer Transition Resource Centre.

Lieu de naissance : Trois-Rivières, QC
Formation principale : École Nationale de Ballet du Canada
A dansé avec : Ballet National du Canada
Reconversion en : Programme de formation des professeurs de l’École Nationale de Ballet du Canada
Actuellement : Professeur de ballet à temps plein à l’École Nationale de Ballet du Canada

Je me souviens que, adolescente, à l’École de Ballet du Canada, j’étais déjà très réaliste quant à la durée de la carrière que je pouvais avoir - j’espérais danser une vingtaine d’années, mais je savais que cela pouvait être beaucoup plus court, pour toutes sortes de raisons. Heureusement, j’ai eu une carrière extrêmement satisfaisante de 22 ans au Ballet National du Canada, avec de nombreuses prestations à l’international, mais je n’ai jamais rien pris pour acquis et vivais une journée à la fois.

Je suis devenue membre du Centre de transition et ressources pour danseurs dès sa première année d’existence. J’étais très fière de la décision de Joysanne Sidimus d’aider les danseurs à gérer une transition de carrière de danse, parfois difficile. J’étais émotionnellement capable d’envisager mon avenir sans la danse, mais la possibilité de pouvoir planifier ma reconversion très tôt a été très utile. J’avais 22 ans lorsque le CTRD a proposé aux danseurs du BNC un sondage appelé Analyse d’évaluation de carrière, destiné à évaluer notre intérêt pour divers choix de carrières possibles après la danse, ce qui m’a aidée à faire face plus facilement à mon avenir après la danse.

Lorsque j’ai quitté le BNC en 2005, je me sentais bien préparée aux plans émotionnel, intellectuel et financier, à me lancer dans une nouvelle carrière, mais laquelle ? Après y avoir sérieusement réfléchi et exploré bon nombre de choses qui m’intéressaient, j’ai clairement réalisé que l’enseignement du ballet serait ma prochaine carrière. J’ai découvert le Programme de formation des professeurs de l’École Nationale de Ballet du Canada, qui pouvait me préparer à enseigner à des étudiants de tous niveaux. Le CRTD a accepté ma demande de bourse, ce qui m’a permis de suivre cette formation de 2007 à 2008.

J’ai aimé retourner à l’école. Durant ma carrière en ballet, j’ai toujours pris plaisir à me cultiver et à apprendre, grâce à des cours universitaires à distance. C’était merveilleux de retourner étudier à l’école où j’avais obtenu mon diplôme et de découvrir le superbe édifice de l’ÉNB. J’ai obtenu mon diplôme avec distinction et ai gagné le Prix Betty Oliphant, pour ensuite avoir la chance de devenir professeure de ballet à temps plein à l’École Nationale de Ballet du Canada.

Je tiens à féliciter le CRTD pour ses 25 années d’impact positif sur les vies des danseurs. Ils ont facilité ma transition de carrière, et c’est grâce à leur soutien que je suis aujourd’hui une meilleure enseignante. 

Centre de ressources et transition pour danseurs (CRTD) – fondé en 1985

Soutenir les danseurs dans les diverses phases de transition, qu’ils soient en début de carrière, à mi-carrière ou en période de retrait.