Frédéric Marier - gestion de la chaîne d’approvisionnement

Je pense qu’il existe des liens dans la manière dont je traite l’information, qu’il s’agisse de matériel chorégraphique, mathématique ou informatique.


Frédéric Marier a dansé pour la compagnie Montréal Danse pendant plus de dix ans avant de décider d’entreprendre une seconde carrière susceptible de lui offrir de nouveaux défis. Après avoir jeté son dévolu sur les études commerciales, il s’est découvert une nouvelle passion pour les mathématiques et la finance, sur lesquelles il s’est penché à l’Université Concordia où il a obtenu un baccalauréat en commerce. Invariablement à la tête de sa classe, Frédéric a été membre de la Golden Key Honors Society, privilège réservé au 15 % d’étudiants ayant obtenu les meilleurs résultats. Titulaire de la Bourse du CRTD Anne M. Delicaet, il a obtenu son diplôme en 2013 et a déménagé à Toronto afin de mettre en pratique sa nouvelle gamme de compétences dans le domaine de la gestion de la chaîne d’approvisionnement. Il contribue donc à optimiser la chaîne de valeur, des fournisseurs aux clients, et s’occupe de tous les aspects de la production, comme le transport, l’achat et la fabrication.

« Le cap le plus difficile à passer lors de ma transition a été celui des prérequis. Ils semblaient hors de portée au début, mais je me suis rendu compte que j’étais encore bon en mathématiques! Le plus gratifiant, c’est que cet aspect de mon intellect a littéralement explosé. Quand j’ai commencé l’université, je dévorais tous mes livres de cours : j’aimais tout particulièrement les maths et les statistiques. C’était tellement complexe, exigeant et stimulant à la fois. Parfois ardu, mais dans le bon sens du terme. »

En juin, Frédéric entamera une maîtrise en analyse de gestion à la School of Business de l’Université Queen’s.

« Je pense qu’il existe des liens dans la manière dont je traite l’information, qu’il s’agisse de matériel chorégraphique, mathématique ou informatique. Durant ma carrière de danseur, je travaillais avec de nouveaux chorégraphes et j’étais constamment confronté à de nouvelles informations à traiter, analyser et livrer d’une manière expressive. L’ensemble de données qui constituent une chorégraphie est extrêmement complexe : il exige d’établir un équilibre entre art et émotion, d’une part, ainsi que logique et méthode, d’autre part. »

« En statistiques, quand j’étudiais la modélisation prédictive, il m’est apparu clairement que cela ressemblait au matériel chorégraphique. Avec un ensemble de données, il s’agit de raconter une histoire. La manière de traiter celles-ci est vraiment un processus créatif. Je crois que c’est cette découverte qui m’a donné la conviction de poursuivre dans cette voie. »

Centre de ressources et transition pour danseurs (CRTD) – fondé en 1985

Soutenir les danseurs dans les diverses phases de transition, qu’ils soient en début de carrière, à mi-carrière ou en période de retrait.