Historique

Lorsque la fondatrice du CRTD, Joysanne Sidimus commence à faire des recherches en vue de la rédaction de son livre Exchanges : Life After Dance, il n’existe aucune structure en Amérique du Nord pour se pencher sur la situation de quasi crise que constitue une reconversion après une carrière de danse professionnelle. Mais, en 1983, deux rapports commandés par le gouvernement établissent un besoin criant de services de soutien à la transition de carrière, afin de répondre à terme à ce besoin.

Après neuf mois de recherche en collaboration avec l’Association Danse au Canada et l’Association des organismes de danse professionnelle, le Centre de transition pour danseurs (plus tard rebaptisé Centre de ressources et transition pour danseurs) s’incorpore le 20 mars 1985 et ouvre ses portes le 1er septembre de la même année. Joysanne Sidimus dirige le CRTD jusqu’à sa retraite en 2005. Amanda Hancox, ex danseuse professionnelle et actrice reprend les rênes de l’organisme. 

Notre programme de formation unique en son genre a aidé plus de 10 000 danseurs au cours des 25 dernières années, et a continuellement évolué en réponse aux commentaires directs de la communauté de la danse, gardant toujours en perspective l’amélioration du statut socioéconomique des artistes en danse professionnelle du pays.

Lire l'avant-propos de notre livre 25 Transitions, écrit par Michael Crabb.

Centre de ressources et transition pour danseurs (CRTD) – fondé en 1985

Soutenir les danseurs dans les diverses phases de transition, qu’ils soient en début de carrière, à mi-carrière ou en période de retrait.